MachineEcrire1.jpg

Qu’il s’agisse de religions et de leur place et de leurs incidences sur nos mentalités du xxi ème siècle.

Qu’il s’agisse de sexualité, de la vision que nous avons de leur place et de l’évolution des mœurs et des mentalités.

Qu’il s’agisse de politique, de droite, de gauche, du centre réservoir du 2ème tour, des extrêmes, depuis trente ans les finances de l’état gérés « en bon père de famille » n’ont fait qu’augmenter une dette qui , au point culminant qu’elle atteint aujourd’hui, nous oblige, nous les employeurs-payeurs de nos élus et de nos ministres, à emprunter pour payer les seuls  intérêts de la dette…

De qui se moque-t-on depuis si longtemps?

Pour qui nous prend-on?

 Qu’il s’agisse de Franc-maçonnerie au visage constamment truqué par des journalistes partisans et mal informés.

 Qu’il s’agisse des faits de société qui font débat, prisons, écoles, mort, souffrance, droit à la vie ( à quelle vie?).

Vous saurez tout en lisant les livres de Michel Barth, un homme sans fard et au langage direct qui vous surprendra.